À quoi sert la sophrologie ? Les principes, les techniques et les résultats.

relaxation

Quels sont les principes de la sophrologie ?

 La sophrologie est à la fois une science qui étudie la conscience humaine et une série de techniques et méthodes qui utilisent notamment la méditation corporelle. Elle cherche à renforcer l’équilibre entre les émotions, les pensées et le comportement des individus.

 La sophrologie est une technique de relaxation qui s’apparente à l’hypnose, qui cherche à amener l’individu dans un état de conscience afin de maîtriser le corps et l’esprit. Le mot sophrologie vient du grec SOS PHREN LOGOS, c’est-à-dire, harmonie-conscience-étude. Il s’agit donc d’une école scientifique qui cherche l’application d’un esprit serein à la conscience humaine, ou autrement dit, l’harmonisation de la conscience. Il s’agit donc de travailler sur les niveaux de vigilance de l’individu, dans le but d’atteindre l’auto contrôle du corps et de l’esprit. En atteignant un état de conscience libérée, l’individu parvient à se concentrer totalement sur un besoin spécifique.

 

3 principes fondamentaux sont :

  • Connecter le corps à la réalité, vivre dans un corps en bonne santé et travailler sur l’harmonisation entre corps et esprit.
  • Renforcer l’action positive afin de développer les éléments positifs de notre passé, présent et futur pour ainsi utiliser notre potentiel.
  • Développer un sens objectif de la réalité, apprendre à voir les choses telles qu’elles sont afin d’améliorer l’efficacité de nos actions.

  

La sophrologie reconnait l’être humain comme un tout uni, brisant ainsi la séparation occidentale traditionnelle entre corps et esprit. Elle aide l’individu à se prendre en charge dans sa totalité psychosomatique. De plus, elle considère que le bonheur est quelque chose d’inné, que nous devons chercher à l’intérieur de nous-mêmes plutôt que par des sources extérieures : le vrai bien-être émane d’une harmonie et d’une paix intérieure. Celles-ci, à leur tour, sont obtenues par un état supérieur de la conscience, qui est l’objectif clé de la sophrologie.

 

Les techniques utilisées par la sophrologie

 La pratique de la sophrologie consiste en une méthode structurée liant le corps et l’esprit dans le but de permettre à l’individu d’atteindre un état optimal de santé et de bien-être. Ce sont des exercices simples qui peuvent être fait à tout moment, comme par exemple des exercices de respiration, de visualisation et des mouvements simples.

 Plus précisément, la sophrologie peut être pratiquée « par soi-même, pour soi-même » ou bien en consultant une personne formée. Dans le premier cas, il s’agit d’apprendre des exercices et les pratiquer ponctuellement lorsqu’on en ressent le besoin, ou bien d’avoir une séquence d’exercices qu’on répète quotidiennement.

 Lors d’une consultation avec un sophrologue, celui-ci aide l’individu à atteindre un état de conscience supérieur grâce à une méditation guidée, qui engage à la fois le corps et l’esprit.

 Les sophronisations ou techniques spécifiques se pratiquent de manière individuelle, et répondent aux besoins précis du patient. Il s’agit d’adapter les pratiques de la sophrologie à des besoins personnels et spécifiques, dans la recherche d’objectifs à court terme.  Celles-ci peuvent par exemple se concentrer sur le renforcement de la pensée positives vis-à-vis du présent, du futur ou du passé, ou bien se rapporter aux trois à la fois, dans un effort de « totalisation ». Le sophrologue guide son patient dans un travail de suggestion mentale, par exemple en l’appelant à se concentrer sur un stimulus interne ou en le menant dans un exercice de visualisation.  

 Il existe également les relaxations dynamiques de Caycedo (RDC), composées de 12 étapes qui se divisent en 3 cycles. Les RDC sont généralement pratiquées en groupe, et les individus peuvent être assis ou debout. Cette technique suit une méthode rigoureuse qui cherche à amener des résultats à long terme. Le premier cycle s’inspire du yoga, du bouddhisme et du Zen japonais et cherche à établir un état de conscience corporelle, en faisant un travail sur la sensation et la perception de notre corps dans ses mouvements externes, mais aussi au niveau de nos organes internes (kinesthésie et cénesthésie). Le deuxième cycle cherche à percevoir l’énergie présente dans notre corps, qui est reconnu comme le siège de notre conscience. Finalement, le troisième cycle sert à renforcer l’expérience des valeurs existentielles de l’humanité, telles que la liberté ou la dignité de l’être humain.

 

À quoi sert la sophrologie ? Les maux qu’elle peut solutionner.

 

-       Les symptômes liés au stress, tels que les difficultés pour dormir, le mal de dos, les soucis de digestion. La sophrologie apprend à l’individu à se détendre et à relâcher les tensions accumulées. Elle aide à développer un meilleur état de conscience face aux facteurs qui peuvent le stresser au quotidien, lui permettant ainsi de les gérer plus efficacement.  

 

-       Développement personnel. Elle apprend au patient à être plus conscient de ses capacités, ses forces et de ses atouts, et l’aide à les développer.

 

-       L’anxiété et les phobies. La sophrologie permet de mieux gérer les crises en permettant à l’individu de mieux contrôler ses réactions face à la peur. Elle y parvient en proposant des ressources grâce à la parole, l’image ou des techniques de respiration permettant à l’individu de gérer son anxiété. De plus, en se concentrant sur la pensée positive, la sophrologie offre des clés pour aider ses patients à mieux vivre.

 

-       La douleur. La sophrologie aide l’individu à contrôler l’intensité de sa douleur, qui peut être un phénomène à la fois physiologique et psychologique. En rapport avec ce travail, le sophrologue se concentrera également sur la diminution de la peur ou de l’angoisse liée à la douleur, mais aussi sur la confiance en soi du patient afin d’augmenter son sentiment de sécurité.

  

-       Préparation pour un évènement futur. La sophrologie peut aider l’individu à se préparer pour des changements ou des évènements importants en augmentant leur confiance en soi et en les aidant à penser de manière positive. Cela peut concerner des examens (en offrant des techniques pour améliorer la concentration et la mémoire ou des exercices pour la gestion du stress), des compétitions sportives (en apprenant à mieux gérer la douleur ou en régularisant le sommeil) ou un accouchement (à travers de visualisations pour créer des liens entre la mère et l’enfant ou, le jour-J, permettre à la mère d’avoir des techniques de respiration adéquates pour gérer la douleur).

 

Crédit photo: pexels.com 

Sophrologue à la une

Grégory Renaux, Sophrologie à Paris, France

Sophrologue exerçant depuis 5 ans

Durée: 60 minutes
7 Boulevard De Belleville, 75011, Paris
70 €
Anceline Sidlovski, Sophrologie à Paris, France

Sophrologue exerçant depuis 5 ans

Durée: 60 minutes
10 Bis Rue Lecuirot , 75014, Paris
50 €
Anne Laure Mahe, Sophrologie à Montreuil, France

Sophrologue exerçant depuis 10 ans

Durée: 50 minutes
130 Boulevard Chanzy, 93100, Montreuil
47 €
Tarif initial de 70 €
Jourdan Monia, Sophrologie à Vincennes, France

Sophrologue exerçant depuis 3 ans

Durée: 60 minutes
20 Rue Du Lieutenant Heitz, 94300, Vincennes
52 €
Tarif initial de 75 €
Martine Gay, Sophrologie à Paris, France

Martine Gay

(5)
CSMD

Sophrologue exerçant depuis 25 ans

Durée: 40 minutes
114 Avenue Philippe Auguste, 75011, Paris
37 €
Tarif initial de 60 €