Traitement contre l'acné

L’acné est une maladie de la peau caractérisée par l’éruption de rougeurs, de boutons et de points noirs. L’acné peut couvrir le visage, le cou, les épaules, le dos ou encore le thorax avec, parfois, un amas de boutons enflammés qui peuvent laisser des cicatrices permanentes.
Le mécanisme prend racine dans les glandes sébacées dans lesquelles un certain nombre de réactions finissent par engendrer l’apparition de l’acné. En général, si la peau contient trop de sébum, elle finit par devenir grasse et acnéique. En effet, le sébum en excès obstrue les glandes sébacées et favorise la prolifération des bactéries qui sont naturellement présentes dans la peau. On appelle ces bactéries « Propionibacterium acnes ». Les points noirs finissent par apparaitre lorsque le follicule obstrué se dilate trop et entraine des lésions rétentionnelles. À l’inverse de ce mécanisme, si la peau manque de sébum, elle deviendra sèche et pourra afficher des signes de gerçures.
L’acné apparait généralement avec les premiers signes de la puberté, mais ses symptômes se soignent plutôt bien chez l’adolescent. Heureusement dira-t-on lorsque nous savons que près de 80% des adolescents en sont un jour victimes. L’acné chez les adultes est nettement plus rare, mais se montre plus persistante et difficile à éliminer.

Causes

•    Changement hormonal, en particulier lors de l’adolescence
•    Exposition au soleil, qui entraine des difficultés d’évacuation du sébum, car la peau s’épaissit au soleil et tend à retenir le sébum qui provoque ensuite des boutons
•    Le tabac, provoque un phénomène similaire. La peau s’épaissit avec la consommation de tabac et empêche également l’évacuation du sébum
•    Le stress, comme pour bon nombre de maladies…
•    Une vie sous pression favorise l’acné. Chez les adolescents, il semblerait que l’alimentation soit souvent la clé du problème, mais chez les adultes la tension nerveuse en est souvent le facteur clé.
•    La pollution, qui perturbe la régulation cutanée et favorise les réactions inflammatoires sous la peau.
•    L’alimentation, qui par un phénomène indirect peut modifier les sécrétions hormonales et ainsi augmenter l’inflammation sous la peau.
De nombreux chercheurs se sont intéressés au rapport entre l’acné et l’alimentation, particulièrement les graisses alimentaires.
Les graisses animales aggravent sans doute l’acné puisque le remplacement par un régime végétarien est souvent suivi d’une amélioration de la peau. Un régime pauvre en graisses n’a aucun effet sur l’acné, mais une alimentation riche en acides gras polyinsaturés semble aider la peau.
De nombreuses études visent à montrer qu’une alimentation riches en polyinsaturés, mais pauvre en graisses animales ou provenant de produits laitiers peut remédier à l’acné.
Les corps gras ne seraient pas eux même mauvais pour l’acné, mais les graisses épaisses, solides pourraient provoquer une stase ou l’impossibilité pour le sébum de s’écouler librement. Les corps gras des graisses animales passeraient du sang à la peau, bloquant les pores et provoquant une irritation qui se transforme en boutons.

Vidéo

E=m6, cellulite, acné... nos complexes sous l’œil des professionnels de la santé

Accompagnements

Diététique

La diététique et la Naturopathie proposent un rééquilibrage de l’alimentation, en réduisant notamment l’apport de graisses animales et en augmentant l’apport en Oméga 3. Plusieurs études ont montré également l’efficacité comparable du zinc avec les antibiotiques et ont montré qu’elle est pratiquement comparable. L’avantage du zinc est qu’on ne constate aucun effet secondaire avec les doses proposées par les diététiciens et les Naturopathes.

Naturopathie

La naturopathie suggère également la prise de Melaleuca (huile essentielle), d’avoine, de levure de bière, de bardane et de plusieurs autres compléments avec des dosages bien précis en vue de réduire les symptômes de l’acné.

Sophrologie

La sophrologie chez l’adulte peut se montrer efficace dans la mesure où le stress et l’hygiène de vie semblent être un facteur clé.

Découvrez comment être bien accompagné

Image

La diététique est la science de la nutrition, élément clé de notre santé. Avoir une alimentation équilibrée est essentiel pour réduire les risques de maladies.

Image

Forte d'une tradition multimillénaire la naturopathie a pour but de stimuler la santé, grâce à la phytothérapie, la nutrition, l'hygiène de vie, dans une approche globale.

Image

La sophrologie est une synthèse de techniques psychologiques occidentales et orientales ayant pour but une harmonisation du corps et de l'esprit.

Autres affections apparentées

Image

La crise de l'adolescence, passage transitoire parfois difficile, peut amener certains troubles qu'il faut savoir détecter à temps, faute de conséquences graves. L'accompagnement de ce moment peut se faire avec de nombreux spécialistes, en psychothérapie, sophrologie ou diététique.

Image

L’acné est une maladie de la peau qui prend racine dans les glandes sébacées et entraine le plus souvent la formation de comédons. Selon le sexe et l’âge, le rééquilibrage de votre hygiène alimentaire et de votre hygiène de vie peut vous permettre d’en venir à bout. Lisez le guide…

Image

L'eczéma est une maladie de la peau qui peut être handicapante et qui semble liée à des facteurs environnementaux (irritants) et des conditions de vie très stressantes. L'hypnose et la sophrologie ont donné de très bons résultats dans l'accompagnement de ces troubles, de même que la naturopathie.

Image

Le psoriasis est une maladie inflammatoire de la peau, caractérisée par l'apparition d'épaisses plaques de peau qui desquament. En complément de traitements médicaux, l'hypnose, la sophrologie, entre autres, donnent de très bons résultats sur les facteurs déclenchant que sont le stress et l'anxiété.

Informations
Symptômes
  • Boutons blancs, encore appelés « comédons fermés », engendrés par un excès de sébum obstruant qui entraine la dilatation des follicules pileux
  • Kystes, qui contiennent du pus et sont également plus profonds et douloureux
  • Nodules : Ce sont des lésions encore plus profondes et douloureuses que les pustules.
  • Papules, dont la rougeur témoigne de l’inflammation
  • Points noirs, encore appelés « comédons ouverts »: Irrégularité de la peau avec une tête noire
  • Pustules, qui se manifestent lorsque l’encombrement du follicule pileux entraîne la prolifération de bactéries naturellement présentes dans la peau