Yeromonahos Isabelle , Sophrologie à Trilport, France

Yeromonahos Isabelle (1)
CSMD

Sophrologue

Durée de la séance 60 minutes
68 Avenue de Verdun, 77470 Trilport Île-de-France
Adultes Enfants
1ère consultation: 47 €
Tarif normal: 70 €
  Experience
  • Exerçant depuis 1 an
  Formations   Publications
  • LA SOPHROLOGIE Qu’est-ce que c’est ? La sophrologie est une méthode psycho-corporelle. Elle fait partie des thérapies brèves ou peut être utilisée comme un moyen de mieux se connaître, une philosophie de vie. Elle a été conçue par le neuropsychiatre Alfonso Caycedo à partir de 1960 et est inspirée de techniques occidentales comme orientales (zen, yoga, phénoménologie, pensée positive...). Le terme SOPHROLOGIE, inspiré du grec ancien*, signifie étude de l’harmonisation de la conscience. On pourrait aussi résumer par l’étude de soi. Cette méthode est verbale et non tactile. Par la voix, le sophrologue guide (et pratique en même temps) des exercices qui vont à la fois agir sur le corps et sur le mental. Ces exercices travaillent à la fois sur la respiration, la décontraction musculaire et l’imagerie mentale (ou visualisation). Toutes ces techniques permettent de retrouver un état de bien-être et d’activer tout son potentiel. La sophrologie permet d’acquérir une meilleure connaissance de soi et d’affronter les défis du quotidien avec sérénité. *sôs : harmonieux ; phren : l’esprit ; logos : science Les champs d’application On retrouve 4 grands thèmes : - la gestion du quotidien (apprendre à mieux gérer son stress, son anxiété, ses émotions ; amélioration du sommeil ; mieux être au quotidien) - la préparation à un évènement (naissance, examen, opération…) - accompagnement d’un traitement médical (mieux vivre un traitement, un protocole ; gérer la douleur…) - accompagnement d’un comportement pathologique (phobie, addiction…) Ces accompagnements se font souvent en parallèle et complément d’un suivi médical. Pour qui ? La sophrologie s’adresse à tous, tous les âges. Cette méthode repose sur l’adaptabilité : on pratique avec notre état de forme ou nos difficultés du moment. D’une séance à une autre, un même mouvement pourra être réalisé avec une différente ampleur pour respecter le corps et les douleurs. Ma devise : en sophro on ne peut pas faire mal, on fait attention à ne pas se faire mal ! A quoi ressemble une séance ? En individuel : à la première rencontre nous définissons un objectif, et validons qu’il est réalisable. Ensuite un parcours progressif sur plusieurs séances amènera le client à son but. La régularité est importante, la répétition des exercices permet d’intégrer les ressentis, les sensations, de s’approprier les outils. En groupe, l’objectif sera plus général, pour parler à tous. Même s’il y a des temps d’échanges, ils seront moins poussés qu’en individuel. Une séance commence toujours par un entretien (même court), puis est suivi d’une succession d’exercices (relaxations dynamiques, visualisations) assis, debout ou couché. A la fin nous ouvrons un temps d’échange pour que le client puisse s’exprimer sur ses ressentis. En groupe parlerons que ceux qui le souhaitent. Nous validons par contre que tout le monde se sent bien et qu’il peut retourner à ses activités. Pour conclure, retenez qu’il n’y a pas à croire, juste le vivre !
  • Se réveiller en forme ! Aujourd’hui, je vais vous donner une base pour une petite routine du matin. Des actions simples, courtes, faciles à mettre en place et qui vous permettront de vous réveiller dans les meilleures conditions. Que faites-vous dès que vous vous réveillez le matin ? Pour commencer, il est important de bien choisir l’heure de son réveil. C’est-à-dire bien estimer le temps dont on a besoin le matin pour se préparer. Si vous avez besoin d’une heure pour être confortable et que vous prévoyez une demi-heure, vous allez courir dans tous les sens, vous agiter, vous stresser et toute votre journée va s’en ressentir. Longtemps j’ai fait comme Florence Foresti dans son sketch, j’étais large avec les horaires, je ré appuyais sur le radio réveil pour grappiller 10 minutes de couette en plus (plusieurs fois). (8 h 57 ? Je suis large !!!... Oh... Je peux le faire : Je me lave pas, j'enfile une djellaba... Je peux le faire. Je suis en avance. Je dors jusqu'à 58...) Bonheur bref et illusoire vu le stress qui suivait… Je vous invite à régler votre réveil 5 à 10 minutes plus tôt. Ensuite, quelle est votre première pensée ? Le premier truc qui vous passe par la tête ? Quand le réveil se met en route, vous pouvez l’éteindre et commencer à émerger avec une pensée positive. Choisissez une phrase courte à vous répéter qui vous mettra dans de bonnes dispositions pour la journée. Il existe beaucoup de livres ou sites internet qui peuvent vous inspirer et vous donner envie d’approfondir le sujet. Par exemple j’aime bien me répéter en boucle : quelle belle et merveilleuse journée vais-je vivre aujourd’hui ? Vous pouvez tester : un matin avec une phrase, une pensée positive et un matin avec le flot de « j’ai pas envie… ; faut que j’y aille… ; pfffffff… ; quelle journée de biiiip….», testez et vous me direz ! Ensuite on va réchauffer le corps. Avant même de poser un pied par terre, vous pouvez vous étirer de tout votre long, en douceur, faire le chat, mettre en mouvement vos articulations (chevilles, poignets…). Baillez…. Vous pouvez ensuite faire un exercice de respiration tout simple : inspirez en gonflant votre ventre et votre poitrine et expirez en les laissant redescendre, 2 ou 3 répétitions. La respiration vient nourrir et réveiller notre corps. Nous respirons sans y penser, en le faisant consciemment on peut se concentrer, imaginer l’air entrer dans notre corps, l’oxygène nourrir nos cellules. Chaque séquence va vous faire prendre conscience de votre corps, vous permettre d’être à son écoute. Certains matins vous commencerez par vous étirer, ou par respirer fortement, suivez le rythme naturel de votre corps, il n’y a pas d’ordre idéal. Une fois levé, pensez à boire de l’eau, un verre ou deux. Vous n’avez rien bu depuis 6 à 8 heures, vous avez peut-être transpiré dans le lit, votre corps a besoin d’être réhydraté. Ce verre d’eau va remettre en route tout votre corps, notamment le transit ! Il va vous aider à éliminer les toxines. Si vous buvez du café, votre corps vous dira merci, ce sera moins violent ! Le café à jeun enclenche une sécrétion d’acide chlorhydrique importante. Les personnes souffrant de gastrite vont le sentir rapidement. Le système digestif est mis à mal (ballonnements, diarrhées…). Des scientifiques parlent de boire le café une heure après le réveil et après avoir mangé. Après le verre d’eau, vous pouvez prendre un petit-déjeuner si c’est dans vos habitudes ou prévoir un encas pour la matinée. Nous pourrons revenir sur ce sujet dans une autre chronique, l’important est de respecter son rythme et ne pas forcer son corps si ça ne passe pas le matin. Un seul impératif : la réhydratation avec de l’eau de préférence avant de passer au café, thé ou jus de fruits. Pour résumer : - On règle son réveil pour avoir suffisamment de temps le matin, - On se répète une phrase ou une question positive, - On réveille son corps, - On respire, - On se réhydrate. Depuis que j’ai mis en place ces petits rituels (qui ne prennent pas beaucoup de temps) je me sens bien mieux, j’émerge plus facilement, mes idées s’éclaircissent plus vite. Je vous encourage fortement à essayer ou continuer si c’était dans vos habitudes. Comparez avec les matins où vous sautez du lit, courez dans tous les sens, vous cognez dans les meubles (hummmm l’orteil contre le montant de la porte, un régal !) et vous pourrez nous faire un retour d’expérience. Je vous souhaite une belle journée, dans la positive attitude ! (Merci Lorie ;-) ) Références pour les pensées ou phrases positives : Les ouvrages d’Eileen Caddy et Louise Hay
  • La respiration La respiration… Vous allez me dire, tout le monde respire, c’est un réflexe… ça se fait tout seul… Alors oui, respirer… on le fait en permanence, c’est une de nos fonctions vitales. Mais comme on le fait en général sans y penser, sans y mettre d’intention particulière, souvent notre corps peut se laisser distraire et perturber par ce que l’on vit. A quoi ça sert de bien respirer ? Bien respirer : – détoxifie le corps (70 % des toxines peuvent être éliminées) – augmente l’oxygène dans le sang – diminue le stress et l’anxiété – améliore la posture – aide à gérer nos émotions – renforce le système immunitaire – améliore la concentration – améliore le sommeil – améliore la digestion – augmente la vitalité Est-ce qu’on respire bien ? La question n’est pas de savoir si on a le bon rythme, la bonne amplitude… non je vous invite à vous poser cette question « est-ce que je respire bien ?», la réponse est en vous ! Pour entendre les réponses il va falloir écouter les messages de votre corps, prendre quelques minutes par jour (cela ne semble peut-être pas facile à mettre en place et pourtant… et puis autant vous habituer, je vais en parler très souvent de prendre du temps pour vous). Dans nos vies trépidantes, voire stressantes, on a tendance à respirer petit, c’est-à-dire ne remplir et faire bouger que le haut de notre cage thoracique. On le voit bien, si on s’agite, s’énerve, si on est stressé, notre rythme respiratoire s’accélère, on peut s’essouffler en parlant, la voix peut se mettre à trembler, bref nous rentrons dans un cercle non vertueux, voire vicieux et très inconfortable. Améliorer sa respiration c’est assouplir toute la cage thoracique, le diaphragme et faire descendre l’air dans le ventre. On va ainsi profiter de tout l’espace en nous pour respirer, augmenter notre capacité respiratoire. Lorsque la respiration descend dans l’abdomen, on peut imaginer que nous nous recentrons autour de notre ventre, de notre point d’équilibre, autrement appelé le hara (nom japonais utilisé en arts martiaux et pratiques énergétiques, situé juste sous le nombril). La respiration profonde intervient dans la chimie de notre corps. On peut modifier nos émotions, notre état d’esprit rien qu’en modifiant le rythme et l’amplitude de notre respiration. Comment fait-on ? Il existe différents exercices pour améliorer la respiration, voici une pratique que vous pouvez tester en direct et reproduire plusieurs fois par jours si vous en ressentez le besoin : Vous allez vous concentrer sur votre respiration naturelle, juste ressentez l’air qui rentre dans votre corps et qui en ressort. Accueillez cet air qui rentre par votre nez, descend dans votre gorge, arrive à vos poumons, ensuite vous pouvez suivre le chemin inverse de cet air qui remonte des poumons vers votre gorge, et ressort enfin par votre bouche. Maintenant vous allez porter votre attention sur votre cage thoracique. A chaque inspiration votre poitrine va se gonfler et redescendre à l’expiration. Vous inspirez par le nez et la poitrine monte, vous expirez par la bouche et la poitrine redescend. 3 fois A présent, c’est votre ventre qui va se gonfler à chaque inspiration et redescendre à chaque expiration. Vous inspirez par le nez, votre ventre se gonfle comme un ballon, vous expirez par la bouche, votre ventre redescend et peut même se creuser. 3 fois Pour finir, vous prenez une profonde inspiration en gonflant ventre et poitrine et expirez par la bouche en soufflant et en les laissant redescendre. Observez votre respiration naturelle, posez-vous la question : comment est-ce que je me sens ? Alors, comment vous sentez-vous ? Vous pouvez aussi vous concentrer uniquement sur votre respiration abdominale. Si vous posez vos mains sur votre ventre vous le sentirez mieux se gonfler (vous chercherez à pousser vos mains), et vous suivrez le mouvement de descente à l’expiration. Respirer ainsi dans le lit vous aidera à mieux dormir. Plutôt que de compter les moutons, suivez cette vague dans votre ventre qui monte et redescend. Ce n’est qu’un aperçu de ce que vous pouvez apprendre en sophrologie, les arts martiaux, le yoga aident aussi à appréhender autrement sa respiration. Observez les effets dans votre corps mais aussi dans vos pensées. N’hésitez pas à approfondir le sujet avec un professionnel.
  Modes de paiement
  • Espèces
  • Chèques
  Langues parlées
  • Français

À propos de moi

Intéressée par la relation d’aide et les médecines alternatives depuis longtemps, j’ai décidé de me former à différentes techniques à partir 2010.

Convaincue que l’harmonie du corps et de l’esprit est nécessaire, je vous propose de vous accompagner sur le chemin du mieux-être.
J’utilise la sophrologie, l’hypnose, le Reiki et les outils d’Access Consciousness®.

En fonction de vos souhaits ou de vos objectifs ces pratiques peuvent être complémentaires.

Vous avez le choix entre plusieurs formules :

des séances individuelles,
des forfaits de plusieurs séances,
et une nouvelle formule « 1/2 journée pour changer ! », 4 heures consécutives mixant différentes techniques.

Que ce soit pour votre développement personnel ou pour lever les blocages qui vous empêchent d’avancer, n’oubliez pas que ces techniques ne se substituent pas à des traitements médicaux.

Je vous reçois à Meaux le vendredi (77100) ou me déplace à votre domicile (+10€ au delà de 15km).

Sophrologues aux alentours

David Dumas , Sophrologie à Coulommiers, France
50 €
Sophie Vermandel , Sophrologie à Lumigny Nesles Ormeaux, France
37 €
Tarif initial de 60 €
Yves Pico , Sophrologie à Tournan En Brie, France
27 €
Tarif initial de 50 €
Commentaires (1)
Client Therapeutes.com
La consultation s'est très bien passée, thérapeute très à l'écoute. Je recommande vivement Mme Yeromonahos