Nous n'avons pas encore de praticiens à vous proposer pour cette recherche mais nous y travaillons activement...En attendant, tentez d'elargir votre recherche géographiquement !

Dans quel cas consulter un(e) diététicien ?

  • Image

    La dépression saisonnière est très fréquente à l'approche de l'hiver et touche plus de 5 % des Français, dont 75 % de femmes. Au-delà des symptômes de "blues hivernal" il est recommandé de mettre en place des stratégies pour en atténuer les effets, grâce aux médecines complémentaires.

  • Image

    L’accident vasculaire cérébral, parfois appelé attaque cérébrale, peut induire de graves séquelles. Le processus de récupération est parfois très long. En prévention de ce risque, comme en accompagnement, les médecines complémentaires peuvent être un allié de poids.

  • Image

    L’hyperactivité est un phénomène très complexe à décrypter, mais de nombreuses thérapies permettent un bon accompagnement des enfants présentant une hyperactivité avec troubles de l'attention.

  • Image

    Le syndrome d’épuisement professionnel ou burn-out se caractérise par une fatigue profonde, un sentiment d'échec, de blocage ou d'incompétence récurrents dans le travail qui engendre un désinvestissement. Plusieurs solutions en médecines complémentaires permettent de retrouver la santé.

  • Image

    Les hépatites (A,B,C et autres) sont des inflammations aiguës du foie principalement dues à un virus ou un mode de vie "à risque". Elles se soignent aujourd'hui relativement bien, mais l'accompagnement par les médecines complémentaires peut être recommandé notamment en diététique et d'un point de vue préventif.