Dans quel cas consulter un(e) diététicien ?

  • Image

    La Colopathie, autrement appellée syndrome du côlon irritable (SCI) ou syndrome de l’intestin irritable (SII), est un trouble du fonctionnement de l’intestin. Cette affection est assez courante, sans gravité, mais les malades se plaignent d'une gène importante et de symptômes psychologiques supplémentaires, tels que l'anxiété ou la nervosité.

  • Image

    La grossesse amène des transformations profondes dans le corps et les habitudes de la femme et aussi du couple. L’accompagnement de ce moment exceptionnel passe aussi bien par la prévention que le soulagement des troubles qui peuvent être autant psychiques que psychiques.

  • Image

    Le syndrome d’épuisement professionnel ou burn-out se caractérise par une fatigue profonde, un sentiment d'échec, de blocage ou d'incompétence récurrents dans le travail qui engendre un désinvestissement. Plusieurs solutions en médecines complémentaires permettent de retrouver la santé.

  • Image

    Le diabète, annoncé comme l'épidémie silencieuse du XXIe siècle ne cesse d’augmenter en France. Le surpoids, la sédentarité, le tabagisme ou l'alcoolisme comptent parmi les facteurs de risque de développer un diabète de type II. Les pratiques complémentaires offrent une aide précieuse, que ce soit pour apprendre à gérer le stress ou réduire les conséquences de la maladie grâce à un régime adapté.

  • Image

    L’accident vasculaire cérébral, parfois appelé attaque cérébrale, peut induire de graves séquelles. Le processus de récupération est parfois très long. En prévention de ce risque, comme en accompagnement, les médecines complémentaires peuvent être un allié de poids.