Stress

Le stress est très utile lorsque nous devons concentrer toute notre attention ou pour faire face au danger, car il permet à l'organisme de gérer la situation. Mais lorsqu'il est mal maîtrisé, lorsqu'il devient chronique, il peut contribuer de manière importante au mal être, à l'affaiblissement de notre système immunitaire, voire à l'apparition de troubles et de maladies. Près de 70 % des consultations chez le médecin seraient liées au stress.
De nombreuses conditions psychologiques peuvent participer à son apparition : la perte de contrôle d’une situation ou de soi-même, l’imprévisibilité, la menace à l'ego, l'anticipation de conséquences négatives, l'ambiguïté d’une situation, des troubles relationnels, une maladie, un décès…
Dans tout rapport au stress, on retrouve trois phases de réponses, en quantités et qualités variables. Dès que le stimulus – l'agent du stress - est perçu, nous avons une brève période de choc avant que l’organisme se mette en mode de mobilisation générale. Puis vient la réaction de stress, lorsque le cerveau se met en alerte avec les réactions psychologiques associées, permettant des perceptions et des réflexes temporairement boostés. C’est le moment où nous décidons de fuir, d’affronter la situation et de rentrer dans l’inhibition de l’action. Toutes ces réponses, qui libèrent de nombreuses substances (endorphines, cortisol, dopamine, sérotonine…) ont des effets à court et long terme sur notre système nerveux et notre psychisme, pouvant parfois entraîner des troubles.

Malheureusement, les victimes de stress chronique ne sont pas toujours à l’écoute de leur état et des conséquences que ces réactions  peuvent avoir sur leur santé.
De son côté l’anxiété, angoisse à caractère pathologique, peut survenir parfois sans stimulus identifiable. Elle se distingue de la peur en se sens qu'elle concerne plus particulièrement des situations ou la personne est dans un état d'inhibition de l'action face à des situations qui se présentent comme inévitables et "en négatif".
En l'absence ou en présence de stress psychologique, les effets physiques de l'anxiété peuvent inclure palpitations du cœur, fatigue, nausée, douleur thoracique, faiblesse musculaire et tension, douleurs abdominales ou maux de tête.
Un stress peut devenir chronique lorsque :
Vous subissez des stress fréquents ;
Vous avez vécu un grand stress que vous n’avez pas pu contrôler ;
Vous n’avez pas su réagir de façon efficace au stress

Le saviez-vous ?

  • 35 % des étudiants déclarent avoir des difficultés à gérer leur stress
  • 52 % des parents se déclarent stressés par la réussite scolaire de leur enfant
  • 23 % des Français se sentent stressés tous les jours ou presque
  • Pour la France, le coût social du stress au travail est évalué entre 800 et 1 600 millions d'Euros, selon les hypothèses de l'INRS.
  • En France, le suicide représente la 2e cause de mortalité chez les 15-24 ans et la première chez les 25-34 ans
  • 79% des personnes interrogées estiment pourtant qu'il existe des solutions contre le stress.
Les symptômes du strass et de l'anxiété sont d'ordre physiques, émotionnels et mentaux, et comportementaux.

Causes

Les causes du stress sont complexes et multifactorielles. Voici les principales.

Les causes biologiques

Les causes peuvent venir de votre rythme de vie, de votre alimentation et de votre environnement. Notamment :

  • Une alimentation peu équilibrée, carences en vitamines
  • Une réaction allergique à certains aliments
  • Le manque d'exercice physique
  • Les changements biologiques liés à la puberté, la grossesse, la ménopause/andropause, la peur de vieillir
  • Des déséquilibres chimiques divers

Les causes socio-culturelles


Le stress peut être causé par des pressions sociales et culturelles telles que :
  • Un changement de situation sociale (chômage, endettement, mise à l’écart)  
  • Un changement dans votre quotidien (mariage, vacances, décès)
  • Pression pour se conformer aux règles de groupe (travail, famille, relations)

Les causes psychologiques (anciennes ou récentes)


  • Des problèmes hérités de votre enfance non encore résolus ou refoulés
  • Situations qui renvoient à des événements de votre enfance stressants ou traumatisants
  • Une nature anxieuse
  • Des troubles de l'estime de soi
  • Se fixer soi-même des objectifs trop élevés ou inatteignables
  • Une mauvaise appréciation des événements et de nos relations aux autres
  • Une approche trop mentale et pas assez empathique
  • Des frustrations par rapport à nos désirs, nos besoins sans savoir faire la part des choses
  • Des demandes à satisfaire venant simultanément de plusieurs personnes
  • Des stress environnementaux au travail et dans ses activités quotidiennes
  • Être humilié sans pouvoir ne rien y faire

Vidéo

Emission France 5 sur les crises d’angoisse (14 mn)

Accompagnements

Psychanalyse

Autre approche qui peut être efficace, celle des psychothérapies d’inspiration analytique qui peuvent aider à découvrir les raisons profondes de l’anxiété, en identifiant les traumatismes et les événements difficiles dans la petite enfance ou durant l’adolescence.

Diététique

Sur le plan de l’alimentation, il est utile d’effectuer un travail de fond en nutrithérapie à l’aide des aliments qui luttent contre l’acidose induite par le stress, pour réduire les excitants, les carences et les déséquilibres. Un diététicien, un phytothérapeute pourront bien compléter les autres types de traitements précités et vous aider à trouver l’équilibre dont vous avez besoin pour vivre plus sereinement.

EMDR

Du côté des thérapies brèves classiques, vous pouvez faire appel à l’EMDR ou la PNL qui sont des techniques très efficaces contre le stress, notamment pour surmonter les chocs émotionnels voire traumatiques passés ou récents.

Sophrologie

Elle peut s’avérer très efficaces dans la lutte contre le stress léger. Le patient prend conscience de ce qui se passe dans son corps, apprend à repérer ses réactions mentales et a mieux gérer sa réaction globale face au stress. De même, l’apprentissage des méthodes de méditation de pleine conscience peut être une source d’équilibrage et de maitrise émotionnelle sur le long terme.

Hypnose

L’hypnose peut être une aide majeur contre le stress et l'anxiété, par le biais d’exercices d’imagerie mentale, pour modifier la perception de la situation et donc, des sensations perçues. Le célèbre psychologue Dr Stanley Krippner, et aussi éminent hypno-thérapeute estime que l’hypnose et l'auto-hypnose centrée sur le stress réduit ses effets de 63 %, avec une pratique de 2 à 3 semaines. Après une séance de 15 minutes d’hypnose, les hormones de stress comme l'adrénaline peuvent baisser de moitié. Les praticiens d'hypnose peuvent faire un travail de restructuration de la pensée, en entrant dans le monde des représentations du patient pour l'aider à modifier l'histoire et le sens de son problème. Pour au final le projeter dans un avenir sans ou avec les situations stressantes, mais atténuées. C’est aussi un moyen de modifier les fausses représentations afin qu’elles correspondent à la réalité vécue...

Psychothérapie

L’accompagnement peut durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois selon le trouble. Soutenue par le thérapeute, la personne apprend à reconnaître les facteurs déclenchant l’anxiété, et à y répondre avec des "outils psychologiques" dédiés.

Naturopathie

Les plantes et les huiles essentielles peuvent également aider à acquérir un plus grand équilibre émotionnel. Les plantes s'avèrent des alliées de choix, notamment en traitement de fond, mais elles sont à manier avec précaution, et il vaut mieux consulter un spécialiste naturopathe ou aromathérapeute qui pourra vous donner des conseils et un accompagnement sur mesure. En tant que généraliste, le naturopathe saura éventuellement vous conseiller de pratiquer une luminothérapie qui a montré des résultats intéressants dans le traitement des troubles des rythmes circadiens du sommeil et des troubles affectifs saisonniers, appelée "dépression saisonnière", souvent liée à l'anxiété. De même, la musicothérapie peut aussi être indiquée et des recherches ont montré que certaines pratiques musicales pouvaient réduire la fréquence cardiaque et faire baisser la pression artérielle. En complément des pratiques énergétiques de type Réflexologie, les pratiques d’origines orientales, yoga, Qi Gong, Taïchi peuvent fournir un moyen de mieux maîtriser vos émotions, mettre au jour les tensions et les souffrances, et un long entrainement procurera des "défenses" très efficaces contre l'anxiété tout au long de votre vie.

Découvrez comment être bien accompagné

Image

La cure psychanalytique est une thérapie qui analyse les profondeurs du psychisme afin de faire émerger les causes principales des troubles psychologiques.

Image

La diététique est la science de la nutrition, élément clé de notre santé. Avoir une alimentation équilibrée est essentiel pour réduire les risques de maladies.

Image

Le pari de l’EMDR est de faire bouger les yeux pour "guérir", notamment des troubles issus du stress post-traumatiques occasionnés par des agressions, viols et autres traumas profonds.

Image

La sophrologie est une synthèse de techniques psychologiques occidentales et orientales ayant pour but une harmonisation du corps et de l'esprit.

Image

L’hypnose thérapeutique est un ensemble de techniques permettant, via l'état hypnotique, d'accompagner les troubles psychologiques et psychosomatiques…

Image

La psychothérapie a pour objectif d'accompagner les sujets souffrant de problèmes psychologiques, psychopathologiques ou psychosomatiques.

Image

Forte d'une tradition multimillénaire la naturopathie a pour but de stimuler la santé, grâce à la phytothérapie, la nutrition, l'hygiène de vie, dans une approche globale.

Autres affections apparentées

Image

L'addiction ou dépendance, est une conduite compulsive et nocive auquel une personne se soumet en dépit de sa motivation et ses efforts pour s'y soustraire...

Image

Les allergies font partie des principales maladies dans le monde. Notamment dans les domaines alimentaires et environnementaux...

Image

Le manque de confiance en soi est la perception erronée et dévalorisante de notre capacité à accomplir une tâche. L’estime de soi désigne le jugement ou l'évaluation que se fait un individu de lui-même par rapport à ses propres valeurs.

Image

Les maux de tête (céphalées), douleurs fréquentes ressenties au niveau de la boîte crânienne, sont principalement des troubles reliés au stress, à l’anxiété, aux insomnies...

Image

Les troubles relationnels peuvent toucher tout le monde, depuis le couple (infidélité, rupture, divorce, etc.) en passant par les adolescents en pleine crise...

Image

Le bégaiement affecte le débit de la parole, avec pour caractéristique la répétition, le ralentissement ou la prolongation des phases et de certains mots...

Informations
Symptômes
  • Agitation ou ralentissement psychomoteur
  • Agressivité
  • Anxiété chronique
  • Burn-out
  • Colères
  • Culpabilisation
  • Dévalorisation de soi
  • États dépressifs
  • Fatigue chronique
  • Hyperactivité
  • Insomnie
  • Nausées
  • Obsessions
  • Palpitations
  • Perte ou gain de poids
  • Surmenage
  • Tension artérielle
  • Tremblements
  • Trouble de l’humeur
  • Troubles comportementaux
  • Troubles psychosomatiques
  • Violences
Praticiens spécialisés près de chez vous