Traitement naturel du syndrome du côlon irritable : 4 solutions qui fonctionnent & des conseils pour sa prévention

système digestif

Qu’est-ce que le syndrome du côlon irritable ?

Le syndrome du côlon irritable est un trouble fonctionnel de l’intestin : celui-ci a l’air normal mais ne fonctionne pas normalement. Il est estimé qu’environ 10 à 20% de la population est touchée par ce trouble, et que les femmes sont deux fois plus affectées que les hommes.

Les symptômes les plus communs sont des douleurs abdominales, des ballonnements associés avec des problèmes de diarrhée et/ou de constipation, et des maux abdominaux qui ne passent qu’au moment de la défécation. De plus, le syndrome du côlon irritable rend le processus de digestion plus bruyant que la normale et le besoin de déféquer peut apparaitre de manière soudaine. Ce trouble est aussi associé au stress, car les individus affectés se sentent constamment mal à l’aise et peuvent avoir honte de leur problème.

Ce trouble est dû à des insuffisances musculaires au niveau du côlon, du sphincter et du pelvis, qui ne permettent pas au corps d’évacuer les déchets comme il le faut, ce qui se traduit en symptômes inconfortables et parfois douloureux. La douleur peut se situer au quatre coins de l’abdomen, mais se localise généralement en bas à gauche. 

Le syndrome peut être divisé en quatre catégories principales, selon les symptômes subis par l’individu : douleurs abdominales, diarrhée, constipation ou diarrhée en alternance avec de la constipation. Ces symptômes peuvent disparaitre et revenir, mais pour la majorité des personnes affectées, il s’agit d’un problème chronique.

 Important aussi à noter que des symptômes tels qu’une douleur intense qui empêche à l’individu de dormir ou le réveille en plein sommeil, une défécation incontrôlable, une diarrhée qui empêche à l’individu de dormir ou le réveille en plein sommeil, du sang dans les selles, de la perte de poids ou de la fièvre ne sont pas des symptômes du syndrome du côlon irritable et une consultation médicale est très recommandée face à ces troubles.

 Nous intervenons ici pour vous présenter les meilleures pistes actuelles parmi les médecines alternatives et complémentaires. Cette ressource sera actualisée continuellement.


La plupart de ces informations sont issues de recherches scientifiques ou sont disponibles parmi les bases de données scientifiques aux Etats-Unis. Aucune de ces informations ne doit remplacer un traitement médical et pensez à toujours consulter un médecin avant tout nouveau traitement.

 

Traitement naturel du syndrome du côlon irritable

-       Le fenouil – le thé à base de fenouil peut être utilisé pour améliorer les problèmes de digestion. De fait, le fenouil a des propriétés antispasmodiques, prévient la formation de gaz dans le tube digestif et stimule la production de suc gastrique. Une émulsion d’huile de graine de fenouil avec une infusion contenant elle aussi du fenouil réduit également les maux d’estomac et les problèmes de ballonnement.

 

-       L’hypnothérapie –  l’hypnothérapie implique des techniques de suggestion lorsque l’individu est dans un état de relaxation profonde. Elle consiste en l’utilisation de l’hypnose à des fins thérapeutiques, afin d’amener des changements durables dans l’esprit du patient par rapport à des problèmes précis établi par lui avant ou au cours de la thérapie.

L’hypnothéraphie permet de diminuer les réponses sensorielles et motrices du système intestinale chez les personnes ayant le syndrome du côlon irritable. Au cours de deux études, il a été prouvé que l’hypnothéraphie était bénéfique à la réduction du stress de patients souffrant du syndrome du côlon irritable, et permettait aussi une baisse de la somatisation, c’est-à-dire de la conversion d’un problème émotif, mental ou psychologique en symptômes physiques. (1)

 

-       La menthe poivrée – l’huile de menthe poivrée a des vertus antispasmodiques et peut donc améliorer certains symptômes du syndrome du côlon irritable, telles que les crampes et les ballonnements. L’huile de menthe poivrée peut être prise sous forme d’infusion ou bien en capsules. Elle facilite la digestion et améliore la fonction des muscles autour de l’estomac et des intestins, ainsi permettant de calmer les douleurs au niveau du tube digestif et de diminuer les problèmes de diarrhée.  

 

-       Les probiotiques – les probiotiques sont des bactéries qui bénéficient à la santé du système digestif et facilitent la digestion. La majorité des probiotiques sont présents dans certains aliments. Cependant, des suppléments sont recommandés pour assurer leur bonne digestion et leur efficacité : les produits laitiers peuvent contenir des probiotiques, mais ils sont aussi à la source de problèmes de digestion. Les probiotiques peuvent aider à réduire les douleurs abdominales, les ballonnements, la flatulence et les inflammations.

  

Quelques mesures préventives

 Vos choix nutritionnels et de mode de vie peuvent être utiles à l’heure de prévenir ou de soulager le syndrome du côlon irritable.

-       Régime alimentaire : l’arrêt de la consommation d’alcool, de caféine, de produits laitiers, le sucre raffiné, et les aliments gras peut soulager énormément les symptômes. Certains individus peuvent avoir des intolérances ou des allergies qui empirent les symptômes du syndrome du côlon irritable. Certains aliments qui sont connus pour compliquer les symptômes sont : les laitages, le maïs, les cacahouètes, les agrumes, le soja, les œufs, le poisson, le seigle, l’orge, les tomates et le blé.

-       Les fibres :  manger une quantité suffisante de fibres peu soulager les problèmes de constipation et de diarrhée, et prévenir les spasmes musculaires. Les fibres peuvent être trouvées dans le pain complet, les fruits, les légumes et les légumineuses (pois chiches et haricots). 

-       Activité sportive : la pratique régulière d’une activité sportive, en particulier les exercices faisant travailler la ceinture abdominale, ainsi que la marche, sont très recommandées. Le sport aide à réduire le stress, diminuer les problèmes de constipation et améliorer de manière générale la performance physique.

-       Réduction du stress : utiliser des méthodes de méditation et de relaxation afin de faire diminuer les niveaux de stress.

  

1. Palsson OS, Turner MJ, Johnson DA, et al. "Hypnosis treatment for severe irritable bowel syndrome: investigation of mechanism and effects on symptoms." Digestive Diseases & Sciences. 47(11):2605-14, 2002.

 

Crédit photo: wikipedia.org

Diététicien à la une

Valérie Jacquier , Diététique à Paris, France

Valérie Jacquier

(3)
CO VID 19: DISPONIBLE

EN TELECONSULTATION

Diététicien exerçant depuis 20 ans

Durée: 90 minutes
10 Rue Du Château D'eau, 75010, Paris
70 €
Alexandra Romain , Diététique à Rueil Malmaison, France
12 €
Tarif initial de 35 €
Géraldine Combes , Diététique à Nogent Sur Marne, France

Géraldine Combes

(1)
CO VID 19: DISPONIBLE

EN TELECONSULTATION

Diététicien exerçant depuis 5 ans

Durée: 60 minutes
1 Avenue De Lattre De Tassigny, 94130, Nogent Sur Marne
non vérifié
70 €
Marie Aude Desenne , Diététique à Paris, France

Marie Aude Desenne

CSMD
CO VID 19: DISPONIBLE

EN TELECONSULTATION

Diététicien exerçant depuis 4 ans

Durée: 60 minutes
66 Rue Du Faubourg Poissonnière, 75010, Paris
non vérifié
52 €
Tarif initial de 75 €
Cindy Louvet , Diététique à Paris, France

Cindy Louvet

CO VID 19: DISPONIBLE

EN TELECONSULTATION

Diététicien exerçant depuis 15 ans

Durée: 60 minutes
14 Rue Guillaume Tell, 75017, Paris
non vérifié
65 €