Peut-on faire de l'hypnose enceinte ? Hypnothérapie et grossesse, les avantages

grossesse
Sous hypnose, l’individu devient beaucoup plus réactif aux communications sous la forme de suggestions faites par le thérapeute grâce à un état de relaxation et de concentration intense. Pour les femmes enceintes, ces suggestions peuvent les aider à arrêter de fumer, lutter contre l'anxiété de la grossesse et la peur de l'accouchement, ainsi qu'à gérer la douleur au moment de ce dernier. 

Qu’est-ce que l’hypnothérapie ?

 L’hypnothérapie consiste en l’utilisation de l’hypnose comme une technique thérapeutique. L’hypnose utilise la relaxation guidée et la concentration afin d’obtenir un état de conscience élevé chez le patient. Ainsi, elle met l’individu dans un état mental altéré, différent de l’éveil et du sommeil (une sorte de rêverie), qui diminue sa conscience du monde extérieur en redirigeant son esprit vers des ressentis et des pensées spécifiques. Sous hypnose, l’individu devient beaucoup plus réactif aux communications sous la forme de suggestions faites par le thérapeute. Ces suggestions sont faites afin d’aider l’individu à changer des schémas de pensées négatives, ainsi que des comportements, pour les remplacer par des perceptions et attitudes plus appropriées et favorables au bien-être de l’individu.  

Le premier pas de toute séance d’hypnothérapie est une discussion entre le thérapeute et son patient, au cours de laquelle ce dernier va expliquer les raisons derrière sa visite et les buts qu’il souhaite atteindre. Ainsi, l’hypnothérapie se concentre sur les résultats recherchés, plutôt que sur l’explication des origines du mal être. Par le pouvoir de la suggestion positive, le thérapeute va ainsi chercher à changer les pensées et comportements de son patient afin de l’accompagner vers les objectifs qu’il recherche.

L’hypnothérapie est avant tout reconnue pour son succès dans l’accompagnement des phobies, peurs et de l’anxiété, des troubles du sommeil, de la dépression, du stress, de l’anxiété post-trauma et du deuil. De même, elle peut aider à surmonter des mauvaises habitudes telles que le tabagisme et la suralimentation.


Peut-on faite de l’hypnose enceinte ? Quels en sont les bienfaits ? 

Avant tout, il est important de signaler que l’hypnothérapie est une médecine complémentaire, qui ne remplace en aucun cas le suivi par un professionnel de santé (médecin généraliste, gynécologue-obstétricien…). Cela dit, en ce qui concerne les femmes enceintes, l’hypnothérapie ne présente pas de danger : il s’agit d’une méthode douce et naturelle, qui ne peut pas affecter le bon développement du bébé. Bien au contraire, l’hypnothérapie est connue pour aider les futures mamans à gérer l’anxiété qui vient souvent avec la grossesse, et pour ses capacités à soulager les douleurs de l’accouchement. De plus, l’hypnothérapie est également reconnue pour ses capacités à faciliter l’arrêt du tabac, ce que beaucoup de femmes enceintes recherchent afin d’assurer le bon développement et la santé de leur futur enfant.

En ce qui concerne l’anxiété de la grossesse, une revue de différentes études se penchant sur les bienfaits de l’hypnothérapie pour la grossesse, publiée en 2011, a conclu que l’hypnothérapie peut être très bénéfique pour calmer le stress prénatal : les études prises en compte avaient des résultats prometteurs (1). En effet, elle permet d’amener un sentiment de relaxation et altérer l’appréhension de la femme face à l’accouchement : elle remplace ses pensées négatives par des perceptions plus optimistes et lui offre de meilleures techniques pour gérer son stress. De plus, les différentes études montraient également que non seulement l’hypnose pouvait diminuer l’anxiété des futures mamans, mais aussi les douleurs pendant l’accouchement et la dépression post-partum. 

En ce qui concerne l’accouchement, l’expérience de chaque femme est très différente, mais des facteurs tels que la peur, la tension et l’anxiété peuvent empirer ce moment. L’hypnose est souvent proposée comme une manière de gérer ces pensées et sentiments négatifs. Les femmes peuvent être menées dans un état d’hypnose par un thérapeute au moment de l’accouchement, afin de les aider à se concentrer sur des sensations confortables ou d’engourdissement, ainsi que pour favoriser la relaxation et des sentiments de sécurité. Les femmes peuvent aussi apprendre l’autohypnose avant le jour J afin d’induire ces pensées de manière autonome. Une revue réalisée en 2012 qui a pris en compte 7 études différentes à propos de l’accouchement sous hypnose a trouvé que l’hypnose semblait effectivement aider à diminuer l’intensité de la douleur au moment de l’accouchement et réduire la longueur de celui-ci, et diminuait la durée du séjour à l’hôpital des mères (2).

 

(1)  Marc, I. et al. (2011) Mind-body interventions during pregnancy for preventing or treating women’s anxiety (Cochrane Pregnancy and Childbirth Group)

(2)  Madden, K. et al. (2012) Hypnosis for pain management during labour and childbirth (Cochrane Pregnancy and Childbirth Group)

 

Crédit photo: pexels.com

Hypnothérapeute à la une

Baudeau Sandrine, Hypnose à Paris, France
90 €
Nico Toublanc, Hypnose à Paris, France

Hypnothérapeute exerçant depuis 11 ans

Durée: 60 minutes
60 Rue Saint Sabin, 75011, Paris
100 €
Jean Claude  De Sa, Hypnose à Paris, France

Hypnothérapeute exerçant depuis 3 ans

Durée: 60 minutes
51 Rue Sedaine, 75011, Paris
57 €
Tarif initial de 80 €
Frédéric Deshuis, Hypnose à Paris, France
90 €
Bertrand Bruyat, Hypnose à Paris, France

Hypnothérapeute exerçant depuis 2 ans

Durée: 60 minutes
39 Boulevard Magenta, 75010, Paris
57 €
Tarif initial de 80 €