Top 7 des bienfaits du thé vert reconnus pas la science : une vraie potion magique !

thé
Le thé vert présente des bienfaits particuliers grâce à un processus de transformation minime par rapport aux autres thés, ce qui lui permet de garder la majorité de ses nutriments. Ainsi, il s'agit d'une boisson avec des qualités indéniables: lutte contre la perte de mémoire, les maladies cardiovasculaires, le diabète... Il est temps de sortir nos bouilloires pour profiter de ses bienfaits!

Qu’est-ce que le thé vert ?

Le thé vert, comme les thés oolong et noir, vient de la plante Camellia sinensis, et présente des bienfaits particuliers car il traverse un processus de transformation minime par rapport aux autres thés. En effet, les feuilles de thé sont généralement juste séchées, ce qui lui permet de garder la majorité de ses nutriments. Elles ne sont jamais fermentées avant d’être utilisées, ce qui explique pourquoi le thé vert a autant de qualités : bon non seulement en tant que boisson, il peut être utilisé pour ses qualités médicinales. Il s’agit du thé qui contient le plus d’antioxydants (grâce aux flavonoïdes, polyphénols et catéchines qu’il contient) et malgré son léger taux de caféine, il a clairement été associé à plus de bienfaits que la majorité des aliments les plus sains.

 

7 bienfaits du thé vert scientifiquement prouvés 

1-    Protection de la santé cardiaque

Beaucoup d’études suggèrent que les antioxydants trouvés dans le thé vert, les flavonols et les antocyanidines, sont bénéfiques à la santé métabolique et cardiaque (1). Il semblerait que la qualité principale des flavonoïdes serait de faire baisser les inflammations, ce qui est bénéfique au bon fonctionnement cardiaque (2). Dans la prévention de beaucoup de facteurs participant aux maladies cardiaques, tels qu’une tension artérielle ou un cholestérol élevés, il existe des évidences indiquant que le thé vert contient 10 bêta-bloquants, 7 inhibiteurs calciques et 16 agents diurétiques, tous efficaces dans la lutte contre ces pathologies. Le thé vert a également des propriétés d’inhibiteur de l’enzyme de conversion, ce qui fait augmenter la quantité de sang pompée par le cœur et diminue donc la tension artérielle.

2-    Prévention d’Alzheimer et de la perte de mémoire

Dans une étude menée en 2004 sur les effets des thés vert et noir dans la lutte contre la maladie d’Alzheimer, les deux semblaient aider à prévenir la détérioration de l’acétylcholine, le neurotransmetteur lié à la mémoire. Ils inhibaient également les enzymes butyrylcholinestérase (BChE) et béta-sécrétase, qui se trouvent dans les dépôts protéiques des cerveaux des patients souffrant d’Alzheimer (3). Une autre étude réalisée en 2008 semble indiquer que le thé vert aurait également des effets sur les quantités de radicaux libres dans le cerveau et aurait des effets préventifs contre la perte de mémoire (4). Il semblerait aussi que les flavonoïdes seraient efficaces pour lutter contre le stress oxydant.

3-    Protection du cerveau contre les dommages faits par les radicaux libres

Une étude a démontré que l’épicatéchine, un flavonoïde présent dans le thé, les myrtilles, le cacao et le raisin peut protéger contre la perte de mémoire : il semblerait que celle-ci favorise l’expansion des vaisseaux sanguins dans le cerveau. De même, une autre étude montre que l’épicatéchine protège le cerveau contre les plaques de beta-amyloïdes (5).

4-    Prévention du diabète ou de la résistance à l’insuline

Certaines études suggèrent que les flavonoles et/ou les antocyanidines trouvés dans le thé vert peuvent être utiles dans le contrôle de la glycémie et aider à normaliser les taux de sucre dans le sang. Grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, le thé vert peut être bénéfique pour les gens à risque d’avoir ou qui ont déjà du diabète de type 2. Les catéchines, et surtout le gallate d’épigallocatéchine (EGCG) du thé semblent avoir des effets anti-obésité et antidiabétiques.

5-    Favorise la santé des os

Une étude publiée en 2009 semble suggérer que les catéchines présentes dans le thé vert stimulent une enzyme qui favorise la croissance osseuse, améliorent la minéralisation des os et réduisent l’activité des cellules qui détériorent les os (6).

6-    Prévention des maladies des yeux et protection de la vision

La consommation de catéchine semblerait réduire le risque de maladies oculaires en protégeant les yeux de la détérioration due à l’oxydation (réduction du stress oxydant) et en prévenant la perte de vue (7).

7-    Réduction de l’appétit

D’après plusieurs études et articles pris en compte dans une méta-analyse de 2009, la consommation de catéchines et en particulier de EGCG peut améliorer la santé métabolique et donc aider à la perte de poids (8). Cependant, ces effets restent à confirmer, puisque malgré le fait que certaines études indiquent que le EGCG peut favoriser la perte de poids sans le besoin d’autres changements dans le mode de vie de l’individu, d’autres suggèrent qu’il n’est pas suffisant si utilisé de manière isolée (9).

 

Crédit photo : pexels.com

Diététicien à la une

Caroline Seguy, Diététique à Saint Leu D'esserent, France
17 €
Tarif initial de 40 €
Valérie Jacquier, Diététique à Paris, France
70 €
Alexandra Romain, Diététique à Rueil Malmaison, France
12 €
Tarif initial de 35 €