La psychogénéalogie des lieux: qu'est ce que c'est ?

 psychogénéalogie des lieux

La psychogénéalogie, c'est l'impact de nos ancêtres sur notre vie actuelle et sur notre histoire. Quel est l'aspect transgénérationnel d'une identité, d'un parcours ?

La psychogénéalogie des lieux, c'est la même chose appliquée à nos lieux de vie : habitations et lieux de travail. Ces endroits sur Terre où nous vivons marquent notre passage et ils peuvent nous donner des indications.

 

Mouvement ou immobilité

La façon dont on se déplace dans la vie est intéressante à considérer et à relier avec notre arbre généalogique.

Est-ce qu'on déménage souvent, est-ce qu'on bouge pour le travail ? Avons-nous un métier de déplacement ?

Ou au contraire, vivons-nous au même endroit que nos parents et que nos arrières-grands-parents ?

Avons-nous du mal à partir en voyage ou au contraire sommes-nous d'incorrigibles globe-trotteurs ?

Pourquoi avons-nous du mal à nous investir dans un projet, dans un déménagement ?

La réponse se trouve dans notre arbre généalogique.

 

Des lieux qui se répètent

Quand on s'intéresse à son arbre généalogique, aux histoires de nos parents et de nos aïeuls, on peut s'apercevoir de similitudes étranges.

Telle famille va vivre au même lieu-dit depuis des siècles et il est très mal vu de quitter la commune de naissance... telle autre a subit des pertes, des morts, lors de déplacements (déportation, accident de voiture, disparition en mer) et dès lors la descendance se fige dans un immobilisme sécurisant.

Je vous invite à prêter l'oreille aux anecdotes familiales. Retracez l'histoire des lieux.

Votre grand-mère a eu une vocation contrariée de fleuriste ? Peut-être vivez-vous à la Fleuriaye.

Votre arrière-grand-père était immigré italien et a mal vécu le fait de quitter son pays ? Il y a peut-être un aspect de vie à soulever si vous habitez rue d'Italie, ou qu'un voyages d'affaires vous amène en Italie...

Les lieux de rencontre des parents et de conception des enfants parlent également. Le couple éprouve-t-il le besoin de s'éloigner pour se rencontrer, l'enfant est-il conçu loin du lieu d'origine, par exemple en voyage de noces ou au contraire est-il conçu dans la maison familiale pendant les vacances d'été ?

 

Les grandes dates de la vie

Les dates de l'arbre généalogique sont aussi fascinantes.

Comparez votre date de naissance, celles de vos enfants, de vos frères et soeurs, de vos parents avec les dates de naissance de vos ancêtres.

Mélangez avec les dates de décès et rajoutez-y les dates de mariage, ou de séparation. Les années d'un traumatisme. La place dans la fatrie, les deuxièmes et troisième prénoms éventuelles. Les métiers, les décès très jeunes.

Vous verrez de surprenantes coïncidences apparaitrent sous vos yeux.

Des dates qui se répètent, des lieux que l'on retrouve, comme un conditionnement à répéter l'histoire encore et toujours.

 

Fuir des lieux et une famille

À l'inverse, un descendant peut décider de fuir cette histoire familiale, toujours inconsciemment, et peut partir vivre très loin, changeant de continent, se mariant à l'étranger.

Tel autre peut choisir un métier l'emmenant loin de sa base initiale, comme une excuse pratique pour se tenir à l'écart sur de longues périodes, par exemple un militaire.

Un dernier va devenir routier ou commercial, l'essentiel de sa vie se passant sur la route à la rencontre de personnes très loin de la cellule familiale.

 

La psychogénéalogie, un questionnement bienfaisant

Grâce à la psychogénéalogie des lieux, on apprend à mieux connaître sa personnalité et son comportement.

On s'appuie sur ses racines et ses ancêtres pour pouvoir se projeter vers l'avenir et avoir une base stable.

Quel schéma reproduisons-nous inconsciemment ? Il existe une forme de mémoire familiale, transmise héréditairement. Comprendre et conscientiser cette mémoire permet de franchir une étape. Cela peut dénouer des blocages et permettre un nouveau cheminement.

Ensuite vient une forme de pardon et d'acceptation de la réalité, pour pouvoir enfin choisir et tracer sa propre voie.