Regis Narabutin , Hypnose à Louargat, France

Regis Narabutin (1)
CSMD

Hypnothérapeute

Durée de la séance 120 minutes
15 Lotissement la Cheneviere, 22540 Louargat Bretagne
Hypnose Instantanée Hypnose Conversationnelle Hypnose Ericksonienne Trigger Points Magnétiseur Reboutement PNL
1ère consultation: 47 €
Tarif normal: 70 €
  Experience
  • Exerçant depuis 7 ans
  Formations
  • Formation aux Trigger Points au Centre d'Etude des Médecines Complémentaires chez Jean-Luc Blanchard
  • Formation à la PNL à l'Institut ID-Com International Isabelle David
  • Formation à l'Hypnose Instantanée à l'Institu Néolys David Vigneron
  • Formation Hypnose Ericksonienne à Paris Institut Psynapse
  Modes de paiement
  • Espèces
  • chèque
  Langues parlées
  • Anglais Courant
  • Français

À propos de moi

Rebouteux et magnétiseur depuis 20 ans, je me suis spécialisé en Hypnose et PNL depuis maintenant 7 ans.
Je me tiens à votre service pour venir en aide au sujet de problèmes variés, qu'ils soient comportementaux, cognitifs ou environnementaux.
Je propose aussi des formations dans le domaine des médecines dites Non-Conventionnelles énergétiques.
Je reste à votre disposition pour tous renseignements complémentaires.
Régis Narabutin

Hypnothérapeutes aux alentours

Valerie Fresneda , Hypnose à Paris, France
37 €
Tarif initial de 60 €
Jean Pierre Serandour , Hypnose à Kerpert, France

Hypnothérapeute exerçant depuis 1 an

Durée: 60 minutes
54 Au Bourg, 22480, Kerpert
32 €
Tarif initial de 55 €
Vincent Delanoue , Hypnose à Huelgoat, France

Vincent Delanoue

(9)
CSMD
CO VID 19: DISPONIBLE

EN TELECONSULTATION

Hypnothérapeute exerçant depuis 2 ans

Durée: 60 minutes
48 Route Des Carrières, 29690, Huelgoat
42 €
Tarif initial de 65 €
Commentaires (1)
Client Therapeutes.com
Le rendez-vous pris par votre site est totalement inconnu au praticien que je suis venu voir. Il m'a dit que ses rendez-vous n'étaient pas pris par votre site et qu'il n'avait rien à voir avec vous sur ce point ce qui fait que j'ai posé mon après-midi pour rien si ce n'est me rendre compte du peu de crédits qu'ont les informations que vous diffusez.